6-7-8 Octobre – Réinventer les luttes : de l’épuisement au soin


6, 7 et 8 OCT. - RÉINVENTER LES LUTTES, DE L’ÉPUISEMENT AU SOIN

3 jours / Conférences gesticulées / Ateliers / Table ronde

Réinventer les luttes A4_définitive_diffusion web V2-03


Programme

Vendredi 6 octobre

19h30 : Conférence gesticulée « Faut qu’ça sorte !»

Faut qu’ça sorte ! Faire sauter le bâillon des violences structurelles, sous peine d’implosion ! »

Un spectacle à propos de burnout et d’intersectionnalité, par Essé Messan

Présentation : Foudroyée par un surmenage à 28 ans, Essé part de son histoire pour dévoiler une des facettes du burnout à l’intersection de multiples charges mentales. Elle décortique son parcours de vie, tisse des liens entre les oppressions accumulées jusqu’à l’effondrement. En s’appuyant sur ses recherches, l’histoire des luttes collectives, elle sensibilise aux sources systémiques et intersectionnelles du burnout.

« Faut que ça sorte ! » est une exhortation à briser l’omerta autour de violences sociales, des atteintes à la dignité, trop souvent intériorisées afin de s’en libérer. Essé y partage ses réflexions, son cheminement et explore la quête de l’empouvoirement. (Plus d’infos…)

 

Samedi 7 octobre

14h30-16h30 : Atelier « Faut qu’ça sorte !  » [COMPLET]

En prolongement de la conférence gesticulée de la veille, Essé propose un atelier pour continuer de faire face à l’oppression, en se préservant de l’épuisement.

Un moment privilégié pour explorer les résonances de la conf’ ; mettre en mouvement nos corps et visiter ce que racontent nos émotions.

Un espace pour interroger ensemble l’impact des violences structurelles dans toutes les sphères de nos vies. Relier l’épuisement qui en découle, notamment au sein de nos collectifs.

Une bulle de douceur et de bienveillance pour libérer la rage, exprimer nos peurs, s’échanger nos ressources… Un atelier pour faire corps et connecter nos voix autour de nos expériences.

 

17h-19h : Atelier « Comment sortir de l’épuisement et cultiver un militantisme régénératif ? » 

Dans cet atelier « sortir de l’épuisement et cultiver un militantisme régénératif », donné par Nicolas ….et Marie-Laure Guislain de l’association Allumeuses.bzz (qui accompagne les collectifs pour sortir de l’épuisement), on explore en petits groupes les facteurs d’épuisement, qui mènent parfois à des burn out militants ou des traumas par ricochet (ou vicariants) avec des outils d’éducation populaire.

On pratique des changements possibles à mettre en place dans nos vies et nos collectifs pour sortir de la culture du burn out, cultiver de la joie militante plus souvent pour vivre un militantisme régénératif.

19h : Cantine Les femmes battantes

La Cantine des femmes battantes propose une activité de restauration centrée autour de la cuisine de l’Afrique de l’Ouest. Elle est composée majoritairement par des femmes issues d’un parcours migratoire dont l’objectif est de soutenir ses membres dans le démarrage d’une activité professionnelle autogérée à partir de l’échange de savoir-faire et de l’auto-formation entre femmes. L’association veut venir en aide aux femmes sans abri, sans travail et sans papiers.

20h15 : Conférence gesticulée « Désenvoutement »

« Désenvoutement Le néoréalisme va-t-il mourir et comment faire pour que ça aille plus vite ? », par Marie-Laure Guislain

Dans cette conférence gesticulée, Marie-Laure Guislain , coautrice du livre « Le néolibéralisme va-t-il mourir et comment faire pour que ça aille plus vite ? » décrit de façon ludique et accessible les rouages complexes de notre système capitaliste néolibéral, colonial et patriarcal. Elle dénonce avec ses mots, danses, chants et émotions, les effets dévastateurs du système constatés durant les enquêtes qu’elle a menées à Sherpa, Lafarge, Bolloré, Vinci,…

Elle témoigne aussi du pouvoir des associations, en racontant sa contribution à l’adoption de la loi sur le Devoir de vigilance des multinationales, exemple de droit fait par tous et pour tous. 

Enfin, depuis un épisode de « burn out militant » et « stress vicarian », Marie-Laure étudie comment remédier aux différents facteurs personnels et systémiques qui mènent des milliers de militants à l’épuisement et empêche le mouvement social de se pérenniser. Comment remettre du « soin » dans les pratiques militantes ?  (Plus d’infos…)

Dimanche 8 octobre

10h30-12h30 : Atelier : « Désenvoutement du système néolibéral néocolonial patriarcal »

animé par Marie-Laure Guislain d’Allumeuses

Cet atelier de « désenvoûtement » du système donné par Marie-Laure Guislain de l’association Allumeuses.bzz après sa conférence gesticulée du même nom, est un des ateliers de leur programme d’accompagnement des collectifs pour changer de culture de travail et sortir de l’épuisement. On y explore de manière participative l’impact que les caractéristiques du système néolibéral néocolonial patriarcal (comme la productivité, l’urgence, le perfectionnisme, la binarité…telles que les décrit Tema Okun sur whitesupremacyculture.home) ont dans nos vies et nos collectifs, et on commence à cultiver des antidotes pour sortir de l’épuisement collectivement, renforcer nos luttes et coconstruire une culture plus respectueuse du vivant.

14h-16h : Arpentage « Te plains pas, c’est pas l’usine ! et « Le syndrome du patron de gauche »

Atelier animé avec Ressources Alternatives

L’arpentage est une technique de lecture collective inventée par le mouvement ouvrier pour lire des ouvrages réputés ardus même très fatigués, en sortant de l’usine. Son but est de parvenir, en un temps limité, à « débroussailler » une œuvre en mettant en commun les connaissances, les expériences et les intuitions des participant-es.

Dans le cadre de ce weekend, nous vous proposons de lire avec nous des extraits de deux livres importants qui reviennent notamment sur les raisons structurelles qui conduisent tant de personnes engagées à se décourager et à s’épuiser.

 

17h : Table ronde « Sortir de l’épuisement »

 

Avec Priscillia Ludosky, militante, autrice

Arthur Brault Moreau, auteur

Hala Bounaidja, militante Feministe, antiraciste et écolo

 

Marie-Laure Guislain, autrice, collectif Allumeuses

 
 
 (Plus d’infos à venir)

Infos pratiques

 

La Maison Ouverte, 17 rue Hoche, 93 100 Montreuil

 

Participation libre et consciente

 

Inscription conseillée via le lien suivant : https://urlz.fr/nAh4